Alsace : Un community manager pour les TPE et PME, c’est possible

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Fotolia_12238921_XS.jpgAvec l’essor des réseaux sociaux, des blogs, la problématique du community management s’élargit pour toucher les TPE et les PME. Sensibles aux fluctuations du marché, réactives, ces entreprises peuvent largement penser et imaginer que l’animation d’un réseau, d’une communauté, va leur permettre de toucher des clientèles spécifiques ou des marchés de niches.

La question du profil idéal de l’animateur se pose pour ses « petites structures ». Idéalement, on pense aux ressources internes : chargé de communication ou PDG lui-même, à condition qu’ils disposent d’une connaissance du web et des réseaux, mais aussi des nouveaux usages de l’Internet 2.0.

Community Manager : des missions sur mesure 

Mais là, l’entreprise se heurte très vite à une double réalité : le temps à consacrer à l’animation d’une communauté est important et l’élaboration d’une stratégie à moyen et long terme est peu compatible avec la gestion permanente de l’ensemble des postes clés d’une entreprise.

On songe alors à une externalisation de la prestation tout en s’inquiétant du coût naturel de celle-ci. En effet, son ROI ne sera jamais immédiat et reste délicatement quantifiable (comment mesure-t-on le coût de la renommée ou de la réputation ?)

Le recours à un intervenant externe permet néanmoins de prendre conscience que l’animation n’est pas un gadget, qu’elle prend du temps et qu’en additionnant le temps passé, la mission pèse vite en terme d’heures. On est rapidement entre une et deux heures par jour pour penser une stratégie, la coordonner et l’appliquer, sans compter les appels ou « conf-call » utiles pour caller l’intervention de votre community manager.

Une à deux heures par jours, sur un mois… sur six mois, sur un an… Voilà finalement le sens d’un véritable investissement à réaliser, mais aussi une voie à tracer pour trouver le prestataire adapté et contractualiser avec lui.

Les TPE et PME ont à y gagner, mais elles doivent pouvoir s’appuyer sur des prestataires sérieux, respectueux d’une clause de confidentialité même lorsqu’ils animent éventuellement les communautés de plusieurs clients.  

Note de Red-Act : Vous souhaitez en savoir plus sur les réseaux sociaux, auditer votre entreprise et son marché par rapport à cette démarche marketing ? Contactez-nous.

 Photo DR : Web Buttons Inc - Fotolia.com


  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »